TRAITER LES EXTÉRIEURS DE SA MAISON

Au fur et à mesure que passent les années et les saisons, il est souvent nécessaire de traiter sa maison. Les extérieurs peuvent vite être attaqués par des remontées capillaires (humidité), des champignons, des insectes attaquant le bois…

Nous réalisons des diagnostics avant de traiter, pour être certain d’utiliser une technique adaptée.

Vous souhaitez des informations pour vos futurs travaux de rénovation et d’amélioration de l’habitat ?

TRAITEMENT DES MURS

Diagnostiquer des remontées capillaires

Le diagnostic des remontées capilaires tient compte du mode de conception du bâtiment et des matériaux utilisés mais aussi de l’état du bâtiment.

Aspect et diagnostic

Pour diagnostiquer la remontée capillaire, il faut faire appel à un professionnel, expert du traitement de l’humidité, équipé de testeurs d’humidité pour bien diagnostiquer le ou les problèmes d’un mur humide. Cela ressemble généralement à de grandes trainées rouge foncé sur le long de vos murs.

Le diagnostic de votre problème d’humidité est gratuit.

Traitement des remontées capillaires

Le traitement de la remontées capillaire, c’est éliminer la cause des remontées capillaires. Il faut faire un traitement anti humidité efficace pour un assèchement de mur durable.

Un produit anti-humidité suffit-il ?

Lorsqu’une maison est humide,  le traitement de l’ensemble des murs humides porteurs est nécessaire.

Il ne suffit pas de mettre un produit anti- humidité, et surtout pas d’enduit hydrofuge, ni de mortier hydrofuge pour cacher le problème,  il faut traiter la cause.

TRAITEMENT DES BOIS

Réglementation & diagnostic

Les insectes xylophages peuvent occasionner des dégâts importants dans les bâtiments et affecter la qualité d’usage des bâtiments. Des mesures simples permettent de maîtriser le risque de dégradations.

Réglementation dans le neuf

Le code de la construction et de l’Habitation et leur arrêté d’application du 27 juin 2006 prévoient la protection des bois et matériaux à base de bois participant à la solidité de l’ouvrage contre les insectes à larves xylophages et ceci sur l’ensemble du territoire national. Ces dispositions concernent les constructions dont le permis a été déposé après le 01/11/2006, ainsi que les travaux d’aménagement engagés à compter de cette même date.

Réglementation dans l’ancien

Il n’existe pas de réglementation particulière concernant les traitements préventifs ou curatifs dans l’ancien contre les insectes à larves xylophages dans le bâti existant.

Diagnostic

Si vous apercevez des larves, des oeufs, des trous d’entrée ou de sortie, compris entre 2mm et 10mm, questionnez-vous pour faire intervenir un professionnel. Les insectes souvent “grignotent” le bois. Cela peut à terme fragiliser l’ossature de votre maison.

Traitement par injection ou pulvérisation

Chaque situation nécessite un diagnostic précis permettant ensuite de faire le choix du traitement le plus adapté. Il est à noter que les opérations de préparation et traitement sont indissociables les unes des autres de façon à garantir un résultat.

Des opérations préparatoires précises

  • le sondage mécanique de tous les bois
  • le bûchage des parties vermoulues, étape essentielle dans l’efficacité du traitement
  • le brossage et dépoussiérage des galeries apparentes et de l’ensemble de la surface des bois

Les opérations de traitement (injection et pulvérisation) varient suivant la typologie de produit utilisé (gel ou liquide) et le type de bois à traiter (résineux ou feuillus).

Les opérations de préparation et traitement mis en œuvre par les entreprises sont toutes définies dans des référentiels de prescriptions techniques validés au préalable par différents acteurs du marché, tels que les prescripteurs, les assureurs…

TRAITEMENT DES BOIS CONTRE LES CHAMPIGNONS

Réglementation & diagnostic

Il existe de nombreuses espèces de champignons lignivores capables de dégrader le bois en œuvre en provoquant ce que l’on appelle des pourritures. Ces champignons ne se développent qu’en présence d’une humidité anormalement élevée dans le bois et en milieu confiné.
La mérule (ou Serpula Lacrymans) reste le champignon le plus répandu et connu.

Quelques mesures préventives pour la construction ou la rénovation

  • mettre en œuvre des bois secs
  • éviter tout contact du bois avec le sol
  • assurer une bonne aération des sous-sols
  • assurer une bonne étanchéité en façades et toitures.

Un habitat sain et bien entretenu permet de garantir la non infestation par des champignons lignivores.

La mérule

C’est le champignon lignivore le plus répandu en France et qui peut commencer son action destructrice à partir d’une humidité des bois de 20-22%. Elle peut se développer à travers les joints de maçonneries sur plusieurs mètres pour trouver une source d’humidité nécessaire à sa survie. La mérule forme en surface des traces cotonneuses épaisses et blanches et des filaments gris.

Lutter contre le champignon

Chaque situation nécessite une étude préalable du site et un diagnostic précis de la pathologie de façon à adapter le traitement. Ceci permet également de faire un constat visuel des zones altérées et d’identifier de façon précise la nature du champignon.
Voici les grands principes de lutte :

  • supprimer tous les apports d’eau anormaux au niveau du bâti. Réparation de l’enveloppe extérieure, réparations de fuites, remontées capillaires…,
  • rétablir des conditions de ventilation suffisante
  • mettre à nu l’ensemble des murs, cloisons et sols afin de localiser définitivement l’étendue de l’infestation et le traitement biocide à réaliser
  • réaliser des travaux de traitement (injection et pulvérisation suivant le cas de champignon rencontré)
  • réaliser des travaux de traitement (injection et pulvérisation) des bois conservés
Logo ACERMI
Tous les matériaux choisis par Activ&co sont certifiés ACERMI (Association de Certification des Matériaux Isolants).

Les techniques de pose que nous employons respectent les exigences de la RT2012 et répondent aux normes de la DTU (Norme Française en vigueur).

Logo ACERMI
L’entreprise Activ&co est certifiée Qualibat RGE, reconnue garant de l’environnement.

Grâce à ces 3 engagements, Activ&co vous fait bénéficier :
– un taux de TVA réduit à 5.5%.
– 30% de crédit impôt sur la fourniture et la pose.
– une prime CEE (prime sous forme de chèque en euro).